Home / URBANISME  / INTERVIEWS  / POINTS DE VUE  / 10 idées clés pour concevoir des espaces publics plus attrayants

10 idées clés pour concevoir des espaces publics plus attrayants

Malgré la diversité de forme des espaces publics qui structurent nos villes contemporaines, il semble possible de dégager un certain nombre de facteurs qui garantissent une appropriation de ces derniers par les usagers et donc

Malgré la diversité de forme des espaces publics qui structurent nos villes contemporaines, il semble possible de dégager un certain nombre de facteurs qui garantissent une appropriation de ces derniers par les usagers et donc indirectement leur qualité.

Old Market Square, Nottingham – Gustafson Porter + Bowman

Une expérience à vivre

Il existe plusieurs manières de concevoir un nouvel espace public. Toutefois une des règles les plus basiques semble être le fait d’y proposer quelque chose à faire. Les basiques sont le repos, le jeu, la marche, le vélo, le jogging, le fait de se restaurer ou même de travailler etc. En plus de ces formes d’utilisation désorganisées et plutôt individuelles, les gens se rendent également quelque part car on peut y satisfaire une offre collective. Ces formes d’utilisation collectives de l’espaces se matérialisent en terrains de sports, ou aires de jeux, ou encore en des espaces offrant la possibilité à des activités temporaires telles que les marchés, les foires, festivals et autres concerts ou autres événements sportifs de se dérouler.

Midland Railway Square – PLACE Laborato

Market Hall – Rotterdam – MVRDV

Bien évidemment tous les espaces ne peuvent être dimensionnés pour accueillir l’intégralité de ces types d’activités, toutefois pour être vécu, un espace public doit vivre et pour vivre il doit être attractif et donc proposer quelque chose…

Une bonne symbiose avec l’architecture environnante

Un espace public vivant et dynamique prendra en compte les constructions environnantes. L’interaction entre l’espace extérieur, ses utilisateurs et le bâti, est effectivement primordiale. La conception des bâtiments peut jouer un rôle important dans la détermination de l’attractivité de l’espace public. Cette attractivité augmente lorsque la dimension humaine est bien prise en compte: en d’autres termes, la hauteur du bâti, les couleurs, les formes, les détails et la fonction de chaque bâtiment favorisent la stimulation de nos sens lorsque l’on déambule dans l’espace public. Limiter la longueur des façades monotones pourrait être une piste pour favoriser un espace public de qualité.

Old Market Square, Nottingham – Gustafson Porter + Bowman

L’expérience n’est effectivement pas du tout la même lorsque vous vous promenez sur un trottoir le long d’une façade aveugle et passive sans aucune ouverture. La hauteur du bâtiment n’est pas forcément un problème, il faut toutefois se concentrer sur la façon dont est conçu le rez-de-chaussé. Il semble particulièrement important qu’il y ait une transition en douceur entre l’espace privé du bâti et l’espace public de la rue. Une réflexion sur la fonction de ces espaces d’interface entre le privé et le public semble donc être primordiale pour la réussite d’un espace public. On peut répondre à ce critère en implantant des terrasses de restaurants, de cafés, ou plus simplement des bancs et des espaces végétalisés apaisés.

Un espace accessible

Très logiquement, un espace public qui n’est pas facile à atteindre est d’ores et déjà désavantagé. Par conséquent, il est important de s’assurer que les piétons, les cyclistes, voir éventuellement les automobilistes pour se garer à proximité, peuvent facilement y accéder.

Mariahilferstrasse – Bureau B+B orso.pitro – Vienne

Ces règles d’accessibilités sont différentes en fonction du type d’espace. Outre l’accessibilité des différents modes de transport, il est également primordial que l’espace public soit facilement localisable.

Un espace confortable

La perception du confort est subjective. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent affecter cette perception. L’idée est de se sentir le bienvenu dans l’espace public. Ce sentiment est influencé par les choses que nous voyons autour de nous, par la diversité des couleurs, par la propreté ou encore la sûreté d’un espace et le mobilier qui peut être offert pour répondre à certains besoins.

Monash Northern Plaza – Ben Wrigley

Plusieurs questions peuvent être posées à ce sujet :

  • Êtes-vous protégé en tant que piéton ou cycliste contre des situations dangereuses (trafic) ou est-ce l’accent est plutôt mis sur la voiture?
  • La rue a-t-elle une surface agréable et uniforme?
  • La rue est-elle sans obstacles?
  • Le trottoir est-il assez large?
  • L’espace n’est-il pas trop grand?
  • Y a-t-il des endroits pour se protéger du vent, de la pluie ou de la chaleur?
  • Y a-t-il des endroits pour profiter du soleil?
  • Quid du bruit ?
  • Y a-t-il des toilettes?
  • ou d’autres services comme du WIFI gratuit?
  • etc.

Toutes ces choses peuvent effectivement rendre un espace public plus confortable…

Une mixité des fonctions

Les espaces monotones et monofonctionnels sont généralement beaucoup moins attrayants que les endroits où vous pouvez faire beaucoup de choses différentes. Un parc d’entreprise est déserté après les heures de travail. A contrario, une rue d’un quartier résidentiel, est peu fréquentée durant les heures de bureau. La mixité des fonctions offerte par un espace public a un impact positif sur la diversité des utilisateurs et les plages horaires sur lesquelles ce dernier est utilisé.

New Road – Brighton – Gehl Architects

Il semble également important de ne pas privilégier qu’un seul groupe particulier d’utilisateurs et de favoriser une diversité par la multiplicité des fonctions offertes dans l’espace public. (Sportif, lecteurs, promeneurs, adultes, jeunes enfants etc.) L’idée est bien de capter un public le plus large possible. Le fait de combiner ces multiples fonctions accroît la possibilité de créer des points de rencontre ce qui semble être également très positif.

Un espace en couleur

L’apparence est également importante. l’overdose de bitume est très logiquement peu attrayante. L’ajout de pièces d’eau, ou de verdure (arbres, plantes, fleurs, gazon) donne à un espace une atmosphère complètement différente.

Lewis Cubitt Park – Ooze – John Sturrock

Il semble également important de travailler sur la lumière et l’éclairage de l’espace. La conception lumière est un domaine en pleine expansion.

Suffisamment de place pour les piétons

Plutôt logique, mais un espace public ne peut se développer que si le piéton est le point de départ de sa conception et de sa programmation. Sans être radical vis à vis des voitures, la diminution du trafic est un gage d’une meilleure qualité de vie et d’une appropriation accrue des espaces publics.

Luiz Paulo Conde Waterfront Promenade / Olympic Boulevard B+ABR Backheuser e

Des exemples d’espaces apaisés, partagés entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons qui sont conçus afin de ne pas être immédiatement interprétés comme des espaces de circulation sont nombreux.

McBurney Lane – Langley – Canada – HAPA

La sécurité des piétons peut également être améliorée en fermant certaines rue au trafic hors livraisons et habitants. (Voir les Superblocks à Barcelone), en rétrécissant les chaussées et en agrandissant les trottoirs, en abaissant la vitesse maximale, en plaçant plus de végétation etc.

Propre, entretenu et sécurisé

Cela va de soi, mais des revêtement de sol abîmés, des espaces verts négligés, des façades mal entretenues, des lumières hors services ou encore du mobilier urbain défectueux sont peu attrayants et n’incitent pas les gens à se rendre dans l’espace public.

Glenelg Foreshore Playspace – WAX Design – © Sweet Lime Photo

L’entretien d’un espace public est primordial, il semble donc impératif de prendre en compte cette dimension de gestion dans le temps dès la conception…

Un espace ludique

En plus des activités et des événements sportifs, les espaces publics sont souvent plus attractifs lorsqu’ils possèdent une fonction ludique.

Octopus – Florentjin Hofman – Shenzhen – UAP

Cette notion va bien au-delà des installations de jeu standard que l’on retrouve dans les aires de jeux pour enfants. Ces éléments ludiques voir pédagogiques peuvent en effet être également réalisés pour les adultes.

Channel Center Park and Iron Street Par

Lidabashi Plano – Earthscape – Tokyo

Du mobilier pour s’asseoir

C’est finalement un peu la base, imaginez un espace vide, plantez-y un arbre et installez un banc juste en dessous : votre espace public est né ! Les bancs en nombre ne feront pas forcément de votre espace un espace qualité, il s’agit plutôt de bien les disposer et d’offrir des situations alternatives.

Monash Northern Plaza – Ben Wrigley

Southwater One – Telford –

Klyde Warren Park – Dallas,

Certaines personnes rechercheront le soleil, d’autres l’ombre, parfois, un endroit calme pour travailler ou bouquiner tandis que d’autres personnes préféreront disposer d’une belle vue dégagée. Du mobilier mobile offrant une plus grande flexibilité pourrait être une bonne solution pour répondre à ce facteur.

Et vous quel est votre espace public idéal ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Source : http://urbanspringtime.blogspot.fr

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
1 COMMENT
  • Martino Ngomsi 2 mai 2018

    Un grands pour cette publication. La problématique des espaces publics en Afrique reste très préoccupante.

Laisser un commentaire