Home / ETUDIANTS  / Projet de fin d’étudeCôte d’IvoireProposition d’une unité agro-industrielle à Abengourou par Pierre Deki

Projet de fin d’étude
Côte d’Ivoire
Proposition d’une unité agro-industrielle à Abengourou par Pierre Deki

Proposition d’une unité agro-industrielle à Abengourou par Pierre Deki Pierre Deki - EAMAU Juillet 2014 « C'est une des raisons pour lesquelles nous avons en Afrique, le paradoxe de la pauvreté dans le milieu de l'abondance et

Proposition d’une unité agro-industrielle à Abengourou par Pierre Deki

Pierre Deki – EAMAU Juillet 2014

« C’est une des raisons pour lesquelles nous avons en Afrique, le paradoxe de la pauvreté dans le milieu de l’abondance et la rareté dans le milieu de l’abondance. Jamais un peuple n’a eu à sa portée si grande occasion de développer un continent doté de tant de richesses. »[1] Kwame NKRUMAH.

« Nous ne faisons que pleurer, je ne sais pas si on essuiera nos larmes(…). Mais je vous dis pour terminer que nous n’envisageons qu’une seule solution à terme tant que  nous continuerons à vendre des minerais de fer, de bauxite, de cuivre, tant que nous continuerons à vendre des produits agricoles brutes, nous subirons la loi des intermédiaires. »[2]

Félix HOUPHOUET  BOIGNY.

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-1La prise de conscience des grandes disparités régionales a permis à la Côte d’Ivoire d’instituer la célébration des fêtes tournantes de l’indépendance à partir de 1964. Cette politique a été initiée grâce à une économie prospère due  à l’exportation exclusive des matières premières agricoles comme le binôme café-cacao. Des villes choisies et appelées métropoles d’équilibre régionales ont été dotées d’équipements nécessaires pour réduire le pouvoir économique et politique d’Abidjan. C’est ainsi, que la  ville d’Abengourou, l’une des métropoles d’équilibre, a abritée cette célébration en 1968.

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-3A cette époque, l’économie d’Abengourou était basée sur l’exportation du cacao. Malheureusement, la chute des cours mondiaux des matières premières dans les années 1980, a mis en exergue la fragilité de cette économie centrée sur l’exportation  de cette matière première. De nos jours, cette culture a toujours une place importante dans l’économie de cette ville  puisqu’elle occupe près de 54,5% du PIB agricole d’Abengourou. Elle demeure la zone où, la production par exploitation est la plus importante au niveau national soit près de 3052kg/exploitation. Cependant, il est regrettable de constater que cet atout principal demeure inexploité, puisqu’il est bradé à travers des circuits clandestins. Or, une économie basée sur la vente de matières premières reste vulnérable. C’est pourquoi l’objectif de l’étude est « de contribuer au développement économique d’Abengourou à travers l’aménagement d’une unité agro-industrielle de transformation de cacao ».

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-2

Pour atteindre cet objectif, notre  démarche s’articule autour de deux grandes parties :

La première partie de l’étude met en lumière le contexte englobant favorable à l’étude à savoir : la politique de décentralisation et du développement local, les potentialités énergétiques pour le développement de l’activité  agro-industrielle, l’état de l’industrie ivoirienne et la place de la cacao-culture dans l’économie ivoirienne. De cette partie de l’analyse, il ressort que le contexte est  globalement adéquat pour notre projet. Même si des reformes sur le plan institutionnel doivent être faites, le poids économique et administratif d’Abidjan reste encore significatif du fait qu’elle mobilise près de 90% du potentiel industriel de la Côte d’Ivoire au détriment des zones d’approvisionnement des matières premières. De plus, l’outil d’analyse SEPO (succès-échecs-potentialités-obstacles) a permis de  mener à bien le diagnostic au plan local, il s’agit :

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-6–          d’une part, d’un regard rétrospectif sur les succès et les échecs ; L’analyse révèle la présence d’équipements due à la célébration de la fête tournante de l’indépendance en 1968 et que le processus de décentralisation est effectif. Cependant, ces équipements sont en dégradation ou surexploités, les activités liées à l’administration dominent le secteur tertiaire, le cadre bâti  demeure vieillissant  et les revenus des ménages sont en baisse à cause du faible coût du cacao.

 

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-5–          d’autre part, d’un regard prospectif sur les potentialités et les obstacles ;  Les potentialités enregistrées sont énormes au plan  humain, touristique, institutionnel et surtout agricole avec le cacao. Abengourou est une ville carrefour et d’échanges. Des interactions fortes aux plans économique et démographique avec les villes environnantes existent. Cependant, des obstacles restent à noter quant aux mauvais états des circuits d’approvisionnement de matières premières agricoles, le coût de la fève de cacao reste faible d’où l’existence de circuits clandestins de commercialisation de ce produit de rente vers le Ghana, ce qui fait perdre près de 12 milliards de Francs CFA  par an à l’Etat ivoirien.

 

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-7

 

La deuxième partie est intitulée « PROPOSITIONS ». Le rapport expose les différents scenarios de développement, des axes stratégiques de développement, des études de cas et des propositions architecturales et urbanistiques. Les scenarios ont été formulés afin de relever le scenario le plus fort. Ils sont au nombre de trois (3) :

–          Scenario 1 : Abengourou, cité administrative de l’Indenié-Djuablin en déclin (approche pessimiste) ;

–          Scenario 2 : Abengourou, ville agricole (approche tendancielle);

Celui qui a été choisi est le suivant :

–           Scenario 3 : Abengourou, pôle agro-industriel, cité administrative, touristique et commerciale (approche optimiste).

 

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-9Des axes stratégiques ont été formulés en accords avec le diagnostic urbain et la vision de l’Etat ivoirien qui est de transformer à l’horizon 2020 au moins 50% des matières premières du pays. Les axes s’inscrivent dans les principes SMART (Spécifiques-Mesurables-Atteignables-Réalisables-Temporels) énumérés comme suit :

–          Axe stratégique 1 : Une ville industrielle et écoresponsable ;

–          Axe stratégique 2 : Une ville attrayante et équilibrée ;

–          Axe stratégique 3 : Une ville économiquement viable et performante.

Chacun des axes vise un aspect essentiel du développement local et la redynamisation de l’économie de la ville par le biais de l’activité agro-industrielle. Chaque axe stratégique est articulé en orientations et en recommandations.

Il est proposé un projet d’aménagement d’une plate-forme industrielle dont l’une des composantes est l’unité agro-industrielle de transformation de cacao. Avec à la clef le projet architectural dont la théorie utilisée est le fonctionnalisme, le concept architectural et d’aménagement est « l’approche fractale ». Tout ceci s’inscrit dans une approche bioclimatique à travers les recommandations issues des TABLES DE MAHONEY.

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-10


[1] Conscience africaine, Kwame Nkrumah (1909-1972) était le chef de l’Etat du Ghana, la colonie « former British of Gold Coast » et le premier des « Europeancolonies » en Afrique à accéder à l’indépendance avec la règle de la majorité. L’un des précurseurs du Panafricanisme.

[2] Discours prononcé par Félix HOUPHOUET  BOIGNY, premier Président de la Côte d’Ivoire indépendante. Archives de la radiodiffusion de la Télévision Ivoirienne 1 (RTI 1) 1990.

projet-de-fin-detude-cote-divoire-proposition-dune-unite-agro-industrielle-a-sbengourou-par-pierre-deki-11

Pierre DEKI Architecte-urbaniste.

Nationalité Ivoirienne  Cell : (00225) 02 22 25 65

E-mail : dekwise@yahoo.fr / archiurbapierredeki@gmail.com

guy.cedric.konan@gmail.com

Gestionnaire Urbain / DIE-GU est diplômé de l'Ecole Africaine d'Architecture et d'Urbanisme de Lomé au Togo. Il est présentement Chef d'Agence Côte d'Ivoire chez KODJI Agency, mais aussi et surtout Rédacteur en chef bénévole chez Archicaine Webmagazine depuis 2013. Simple et dynamique, ce jeune ivoirien est passionné d'entrepreneuriat et de sport automobile.

Review overview
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :