Home / ETUDIANTS  / PFE.Bien-être et architecture : Quel modèle de développement pour la cité lacustre des Aguégués (BENIN) par Dada-amos arabelle

PFE.Bien-être et architecture : Quel modèle de développement pour la cité lacustre des Aguégués (BENIN) par Dada-amos arabelle

Ecole Nationale d’Architecture Royaume du Maroc  Travail de fin d’études pour l’obtention du Diplôme d’Architecte 2013 Bien-être et architecture: Quel modèle de développement pour la cité lacustre des Aguégués BENIN Travail fait par: Arabelle DADA-AMOS  Encadré par: Mr

Ecole Nationale d’Architecture Royaume du Maroc  Travail de fin d’études pour l’obtention du Diplôme d’Architecte 2013

Bien-être et architecture: Quel modèle de développement pour la cité lacustre des Aguégués BENIN

Travail fait par: Arabelle DADA-AMOS  Encadré par: Mr LAHMOUZ Abdelaziz

Membres du jury: Mr BOUFTASS Said

Mr EZZINE Abdelfattah

Mme ALAOUI Amina

Mr OROU GUIWA Bio Toro

La recherche inébranlable de la facilité, la satisfaction aisée des désirs entraine le monde dans de grands excès, à la déshumanisation. La recherche du bien-être est de plus en plus orientée vers la réalisation d’objets majestueux. On en oublie les plus petites attentions qui pourtant procure un bien important. Toutefois, on remarque de nos jours un retour vers la nature, la campagne, une quête d’authenticité, de vrai, d’originel. Nous sommes à la recherche du bio, manger sain, s’habiller équitable, se soigner de manière naturelle sont des mots à l’ordre du jour. Tout le monde recherche le bien-être. Après une dure journée de travail, on rêve de rentrer se reposer chez soi. Après une semaine épuisante, on veut se divertir le week-end, après une année laborieuse, on prévoit de belles vacances pour s’évader, se ressourcer. En outre, la question du bien-être n’est pas souvent traitée en architecture. Pourtant sa portée n’est pas à démontrer. Face à cela, faire ressortir les éléments indispensables au bien-être et déterminer comment les matérialiser s’avère être une nécessité. Le développement, les prouesses technologiques apportent des solutions de confort avec la domotique, l’écologie par exemple. Les nouveautés technologiques dans le domaine architectural sont innombrables. Elles pourraient être utiles dans notre quête du bien-être.

Ce travail se voudrait donc un creuset de rencontre où l’on énoncerait les différents fondements du bien-être notamment en matière d’architecture et où l’on appliquerait ces fondements dans un projet. Le projet sera la conception d’une « cité bienheureuse » aux Aguégués, commune lacustre situé au sud du Bénin.

Analyse du Territoire

Le territoire des Aguégués

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-7

 Situation des Aguégués (cadre physique)

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-5

Aguégués est une ville béninoise, située dans le département d’Ouémé. La ville s’étend sur 52 km² et compte 26 650 habitants depuis le dernier recensement de la population. La densité de population est de 512,5 habitants par km² sur la ville. Entourée par Sô-Ava, Porto-Novo et Sèmè-Kpodji, Aguégués est située

– A l’est par la lagune de Porto-Novo et la municipalité de Porto-Novo

– Et à l’ouest par le lac Nokoué et la commune lacustre de Sô-Ava.

Elle est limitée : – Au nord par les communes de Dangbo et d’Akpro-Missérété

– Au sud par le lac Nokoué et la commune de Sèmè-Podji

La commune lacustre des Aguégués, avec une superficie de cent trois (103) km² est un ensemble d’îlots d’accumulation alluviale logé dans la partie basse du fleuve Ouémé submergé par les crues de trois à cinq mois par an.

Quel modèle de développement pour la cité lacustre des Aguégués

L’espace habité s’étend sur environ 500 m de large le long du fleuve Ouémé et est sujet à des inondations saisonnières pendant les crues (Août à Novembre) où toute la commune devient véritablement lacustre.

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-32

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-33

Mode de vie/Activités

L’activité des villages est ordonnée par le rythme de la crue. A la période d’inondation correspondent des moments de vie léthargique. A la décrue s’ouvrent, par contre, des mois d’activités notamment la pêche, et les cultures de décrue et bientôt le  bien-être et architecture: tourisme. D’une manière générale, les populations de la commune lacustre des Aguégués s’adonnent principalement aux activités de pêche, d’agriculture, d’élevage et de commerce. La pêche est l’activité principale des arrondissements de Houédomè et de Zoungamè. L’arrondissement d’Avagbodji est beaucoup plus orienté vers l’agriculture de contre- saison. La commercialisation des produits de pêche se fait surtout par les femmes des pécheurs. En matière d’élevage, la commune lacustre des Aguégués élève des bovins, des porcins et de la volaille. Le développement du tourisme est un atout non encore exploité.

 

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-6

Description Projet

Une   cité   bienheureuse   aux  AGUÉGUÉ

La commune lacustre des Aguégués possède de nombreuses potentialités pour être une cité touristique et bienheureuse. Son cadre naturel et pittoresque, ses randonnées lagunaires ou encore ses forêts galeries sont quelques atouts non négligeables. Toutefois, son état peu développe, délabré n’encourage son essor. Notre intervention pratique sur la commune consiste à injecter des opérations ponctuelles qui permettent 
d’accroître la sensation de bien-être et de se réapproprier 
l’espace de vie de la plus grande à la plus petite échelle. Dans
 notre contexte ce sera de la commune à l’habitation en passant par le quartier et l’îlot. Ces opérations seront étalées sur toute la commune et un quartier modèle sera proposé à la
 fonction entre deux quartiers existants.

Choix et situation du site

 

Entre opportunités et contraintes

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-7

La commune des Aguégués constitue l’une des 77 communes que compte le Bénin, un pays de l’Afrique de l’Ouest ayant une superficie de 112. 6OO km2. Elle est située dans le département de l’Ouémé au Sud – Est du Bénin et est limitée au Nord par la commune de Dangbo et d’Akpro Missérété, au Sud par le lac Nokoué et la commune de Sème Kpodji, à l’Est par la lagune de Porto-Novo et la municipalité de Porto Novo et enfin à l’Ouest par le lac Nokoué et la commune lacustre de Sô Ava.

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-9

Les Aguégués se situent entre les deux villes les plus importantes du pays à savoir la Capitale Porto-Novo et la métropole Cotonou sur une zone de lagunes marécageuses qui s’étend jusqu’au Nigeria. Cette position stratégique fait des Aguégués un passage obligé pour l’important trafic lagunaire et fluvial entre la lagune de Porto-Novo et le lac Nokoué à Cotonou. Répartie sur une superficie de 105 Km2, la commune des Aguégués est constituée d’un ensemble d’îlots d’accumulation alluviale logée dans la partie basse du fleuve Ouémé submergé par les crues pendant une période de trois à cinq mois par an (juillet Novembre) .

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-8

L’espace habité s’étend sur environ 500 m de large le long du fleuve Ouémé et est sujet à des inondations saisonnières pendant les crues où toute la commune devient véritablement lacustre à l’exception d’une petite langue de terre qui la relie au plateau à travers l’arrondissement de Avagbodji. L’habitat sur pilotis que l’on retrouve aux Aguégués constitue un style architectural préventif contre les périodes de crues.

La commune compte 21 villages répartis en trois arrondissements :

– L’arrondissement d’Avagbodji avec six (06) villages et une population de 8 668 habitants

– L’arrondissement de Houédomè avec sept (07) villages et une population de 8368 habitants

-L’arrondissement de Zoungamè avec huit (08) villages et une population de 9673 habitants.

Composantes urbaines

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-4

L’activité des villages est ordonnée par le rythme de la crue. A la période d’inondation correspondent des moments de vie léthargique. A la décrue s’ouvrent, par contre, des mois d’activités notamment la pêche, et les cultures de décrue et bientôt le tourisme. D’une manière générale, les populations de lia commune lacustre des aguégués s’adonnent principalement aux activités de pêche, d’agriculture, d’élevage et de commerce. La pêche est l’activité principale des arrondissements de Houédomè et de Zoungamè. L’arrondissement d’Avagbodji est beaucoup plus orienté vers l’agriculture de contre- saison.

La commercialisation des produits de pêche se fait surtout par les femmes des pécheurs. La matière d’élevage, la commune lacustre des aguégués élève des bovins, des porcins et de la volaille, le développement au tourisme est un atout non encore exploité

Composantes naturelles

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-10

Des matériaux locaux, le sable lacunaire et des branchages qui   peuvent   servir   à    la   construction   aux   Aguégués. Le paysage est verdoyant et naturel. On note la présence de mangroves, forêts, d’une faune et flore assez riche.Les constructions sont sur des pilotis en bois et sont construites en bambou et en paille.L’existence de lieu de reproduction naturelle des oiseaux du monde (Wounkandjî).

VOLET URBAIN

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-11

Le bien-être à l’échelle de la ville

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-12pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-13

Pour répondre à la question du bien-être à l’échelle de la ville, nous proposons

1-            Créer des canaux de circulation complémentaires à ceux existants

2-            Planifier de nouvelles zones d’habitat, de pêche, de pisciculture, d’agriculture et d’élevage

3- Créer une entrée de ville

4- Intégrer   les   équipements   administratifs   éducatifs   et socioculturels répondant aux besoins de la population ( centre de développement local, de santé, de jeunes, d’art et métiers, collège, marché, salle polyvalente, hôtel…)

– Le bien-être à échelle de l’îlot

A l’échelle de l’îlot

Pour ce qui est de l’assainissement, chaque habitation sera doté d’un système de récupération de déchets et de transformations de ces derniers en biogaz d’une part, et d’un système de traitement des eaux usées afin de les rendre non polluantes avant d’être déversées dans la Lagune d’autre part. Les maisons seront en rdc et r+1 , avec des cours intérieures. La ventilation naturelle sera facilitée avec des fenêtres hautes et basses qui assureront le renouvellement d’air. Les déplacements seront effectués soit par pirogues ou barques motorisée sur les voies navigables soit à pieds sur les passerelles et pontons.

Programme

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-16

– un centre cultuel afin que chaque habitant, quelque soit sa religion puisse se recueillir ,s’inspirer et participer à des activités d’échanges et de partages basées sur des lois universelles,

– Hébergement temporaire

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-29

– un centre de formation pour former aux différentes technologies actuelles de transformation de déchets en biogaz par exemple, auquel sera annexé un réfectoire et des hébergements temporaires pour les personnes en apprentissage

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-21

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-22

 

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-27

– une promenade pour relier les différents équipements entre eux avec des passerelles et pontons pour faciliter les déplacements

– un marché, lieu d’échange important pour se ravitailler et se retrouver

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-19

 

– un centre d’art et métier, pour apprendre les métiers d’art et de l’artisanat

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-28

– une salle polyvalente pour les différentes activités, elle pourrait servir aussi bien pour les mariages que les conférences etc..

– des modules d’habitations qui peuvent être dupliquer en fonction de la taille de la famille qui l’occupe.

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-23

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-26

 

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-31

VOLET ARCHITECTURAL

Concept

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-15

Le projet s’articule autour du centre cultuel qui représente une place publique vers laquelle converge toutes les couches de la population. Toutes les constructions sont sur des pilotis de 1,5m minimum afin d’éviter les infiltrations d’eau pendant les périodes de crues. Un modèle d’habitat type est défini suivant les habitudes de la population qui peut être dupliqué en fonction de la taille de la maisonnée.

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-30

Une   promenade vient reliée ce centre avec les autres équipements du quartier. Le centre cultuel constitue en lui même une place publique et a en son sein une cour … Des passerelles permettent de passer d’un côté à l’autre des canaux et des pontons assurent la liaison entre la lagune et les constructions.

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-17

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-18

pfe-bien-etre-et-architecture-quel-modele-de-developpement-pour-la-cite-lacustre-des-aguegues-benin-par-dada-amos-arabelle-25

SYNTHESE GENERALE

Le bien-être est une notion très subjective et difficilement quantifiable ou mesurable. Que l’on soit à Ushuaia ou à l’équateur, la température de confort est très différente. Il en est de même pour chaque différent aspect du bien-être. Le sentiment d’être bien varie d’une personne à l’autre en fonction de ses origines, ses habitudes, son passé, ses croyances etc. Toutefois, certains paramètres doivent être pris en compte lorsqu’on aspire à intégrer le bien-être dans la conception architecturale. Il ne s’agit pas de normes fixe ou standard, mais de paramètres dont il faut tenir compte en fonction de la destination de la construction, de son environnement, de son dessein, des personnes qui vont la pratiquer.

DADA-AMOS Arabelle Architecte

23 ans, Béninoise Tel : (+229) 61 10 00 06

E-mail : arabdad@yahoo.fr Cotonou, BÉNIN

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser un commentaire