Home / ETUDIANTS  / Projet de Fin d’Etude Burkina Faso.Un pôle d’innovation sociale pour le site d’orpaillage de Tiébélé par Hachim Compaoré

Projet de Fin d’Etude
Burkina Faso.Un pôle d’innovation sociale pour le site d’orpaillage de Tiébélé par Hachim Compaoré

Intégration des exploitations aurifères artisanale dans le processus de développement communal : Un pôle d'innovation sociale pour le site d'orpaillage de Tiébélé Wendpanga Hachim Compaoré  - EAMAU Juillet 2014 Le secteur de l’or constitue une composante essentielle

Intégration des exploitations aurifères artisanale dans le processus de développement communal : Un pôle d’innovation sociale pour le site d’orpaillage de Tiébélé

Wendpanga Hachim Compaoré  – EAMAU Juillet 2014

Le secteur de l’or constitue une composante essentielle de l’économie Burkinabè. Sa proportion sans cesse croissante dans le produit intérieur brut (et ceci, depuis une dizaine d’année) est due à une exploitation industrielle de plus en plus compétitive et une exploitation artisanale qui gagne du terrain.

L’exploitation aurifère artisanale a des retombées économiques positives dans les localités où elle est menée. Elle représente un canal significatif contribuant à réduire la pauvreté et les inégalités de revenus dans les zones d’orpaillage. Cependant, cette activité extractive occasionne la destruction de l’environnement, la dépravation des mœurs et l’altération de la santé des populations qui vivent sur les sites d’orpaillage.

La nature incontournable de l’orpaillage en milieu rural fait de lui une occupation économique presqu’au même titre que l’agriculture et l’élevage. Cet aspect révèle en outre, le besoin de solutionner les inconvénients que provoque l’extraction artisanale de l’or. L’importance du sujet a donné lieu à des assises nationales pour enfin se transformer en projet de réformes destinés à renforcer les mesures de régulation du secteur de l’orpaillage et à impliquer les collectivités locales dans le processus de régulation.

Pour une meilleure contribution de l’exploitation aurifère artisanale au processus de développement à la base, il conviendrait de s’appuyer sur le potentiel économique de ce secteur pour développer des initiatives sociales et environnementales réparatrices.

projet-de-fin-detude-burkinafaso-un-pole-dinnovation-sociale-pour-le-site-dorpaillage-de-tiebele-par-hachim-compaore-30

Tiébélé est une jeune commune rurale, qui dispose d’énormes potentialités dont un site d’orpaillage exploité de façon formelle. Cette commune exprime depuis sa création (en 2006) le besoin de se doter d’un document de planification spatiale à long terme afin d’organiser ses différents efforts de développement. Notre étude a consisté à proposer un schéma simplifié de planification spatiale à long terme (15 ans),  dans lequel nous avons intégré des actions pour juguler les conséquences négatives émanant de l’orpaillage.

Les actions que nous avons proposées ont été énoncées comme un détail du schéma simplifié de planification spatiale, détail que nous avons intitulé : « Aménagement de la zone de production aurifère artisanale ». De ce détail, plusieurs actions ont été proposées, dont la réalisation d’une garderie, d’un centre de santé, d’un centre de formation, et d’un centre de valorisation de déchets plastiques. Notre projet d’architecture a consisté à proposer un centre polyvalent regroupant cette diversité d’équipements sous une seule bannière : Le pôle d’innovations sociales. Ce pôle plus se veut être :

  • Un cadre de facilitation des actions associatives ;
  • Un vecteur de diffusion de méthodes et d’actions efficaces (ou innovantes) susceptibles d’améliorer le quotidien des populations cibles ;
  • Un moyen pour améliorer le capital humain.

Les aspects marquants de l’architecture Kasséna ont été intégrés dans la conception architecturale du projet. Il s’agit des peintures murales exceptionnelles, des logiques d’organisations spatiales particulières, de la recherche de sécurité et de l’usage de la terre pour réaliser les murs et les toitures terrasses. Le principe de construction en sac de terre a été proposé pour la majorité des bâtiments avec un système de structure métallique en ossature complète et des cloisons en claies de maïs.

La conception proposée nécessite pour sa réalisation une technologie de mise en œuvre assez modeste et disponible localement. Des extensions et des modifications des espaces prévus peuvent se faire sans grands travaux. La recherche de confort thermique et acoustique a été également un principe directeur du projet. Cette recherche a consisté à intégrer des recommandations de la table de mahoney à partir des données météorologiques du site du projet et à proposer un mur antibruit pouvant contrer les nuisances sonores émanant du site d’orpaillage.

La stratégie de gestion associe la population cible du projet aux représentants de la commune pour une gestion concertée du pôle d’innovations. La réalisation du projet se fera par phases en fonction des moyens disponibles.

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser un commentaire