Home / Architecture  / AFRIQUE ARCHITECTES  / Projet de fin d’étude : Proposition d’un nouveau marché traditionnel pour Abomey-calavi au BENIN

Projet de fin d’étude : Proposition d’un nouveau marché traditionnel pour Abomey-calavi au BENIN

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Déclencheur de l’idée Après l’incendie qui est survenu au marché Dantokpa à Cotonou au Bénin fin Octobre 2015, nous avons décidé pour notre projet de fin de formation d’architecte et urbaniste de nous pencher sur le

Déclencheur de l’idée

Après l’incendie qui est survenu au marché Dantokpa à Cotonou au Bénin fin Octobre 2015, nous avons décidé pour notre projet de fin de formation d’architecte et urbaniste de nous pencher sur le thème du marché.

Il fallait développer un projet innovant, qui apporte des améliorations considérables tout en respectant le caractère culturel de cet équipement séculaire et central dans les sociétés africaines qu’est le marché.

Philosophie

Pour nous, le futur de l’Afrique réside non pas dans la copie aveugle de la culture occidentale que nous avons côtoyé ces 6 dernières années, mais dans la symbiose entre la sagesse africaine et ladite “modernité” occidentale qui d’ailleurs ne trouve pas d’équivalent dans les cultures africaines qui sont constamment sélectives. Nous avons donc établit un pont entre la vision ancestrale africaine et deux courants de pensée philosophique occidentaux qui sont “La Complexité” du grand philosophe français, détenteur de 22 titres honoris causa à travers le monde, Edgar Morin et la Pensée Systémique”. Ce pont est tout simplement “Le Développement Durable” et “l’Écologie”, cette dernière est d’ailleurs sacrée et même divinisée dans nos traditions spirituelles.

De tout ça est ressortit un diagramme réflexif (concept développé par notre directrice de mémoire, Giovanna Teixeira Damis Vital). Le nôtre est basé sur des concepts scientifiques et sur le symbole du Orisa Obatala du culte ancestral yoruba, la coquille d’un escargot qui décrit une spirale. Par souci de synthèse, nous passerons les détails de cette partie. Nous retenons tout simplement que sur la base de ce graphique nous avons développé le projet de ce nouveau marché pour Abomey-Calavi et le résultat qui nous était complètement inconnu au début, a été une implantation que n’importe qui pourrait identifier à l’Afrique, car ayant un dessin assimilable à un masque africain. Les divers concepts et principes de ce projet en font un projet fortement ancré dans son écosystème et dans la culture locale.

Fonctionnalité

Le programme du projet est assez simple, nous avons maintenu le terrain de foot qui existait déjà et y avons greffé une piste d’athlétisme et améliorer l’infrastructure. Le marché est constitué de modules couverts par des toitures de chaume bordés par des rues pour pédestres et cyclistes. Quelques places arborisées viennent embrasser le tout pour optimiser le confort thermique du lieu et permettre aux habitants de jouir d’espaces verts publiques qui aujourd’hui sont inexistants dans la ville. La structure supportant la toiture est constituée pour l’instant de bambou et d’acier. Une dizaine de modules sont destinés à recevoir des toilettes publiques pour les usagers du lieu.

Abiola Akandé YAYI

Racines architecture

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser un commentaire