Home / Architecture  / RWANDA.Kimisagara centre espoir par le football

RWANDA.Kimisagara centre espoir par le football

Les groupes ethniques du Rwanda luttent encore  aujourd’hui contre l'héritage du génocide en 1994.Dans la recherche de la justice et de la coexistence pacifique, le centre espérance vise à lutter contre la fracture ethnique de

Les groupes ethniques du Rwanda luttent encore  aujourd’hui contre l’héritage du génocide en 1994.Dans la recherche de la justice et de la coexistence pacifique, le centre espérance vise à lutter contre la fracture ethnique de la population rwandaise à travers l’éducation et les programmes sociaux tels que ce programme “Le football pour la paix et la lutte contre le sida ” élaboré en 2002. Cette organisation utilise le football comme un outil de réconciliation, mais aussi pour faciliter la formation et l’éducation des jeunes rwandais.

Le centre proposé est situé dans le cœur de la vallée de Kimisagara ; la zone la plus densément peuplée  dans le centre de Kigali avec peu de possibilités pour les jeunes et d’alarmants taux de déscolarisation. Le site, situé dans la cour d’une école primaire locale (Ecole primaire de Kimisgara) est situé à proximité d’un cours d’eau (canal) redirigé et une zone humide sujette aux inondations. Le concept architectural comprend d’une part un terrain de football et d’autre part un centre communautaire avec vestiaires, espaces éducatifs et un espace de rassemblement multifonctionnel. L’orientation optimisée du terrain (Nord/Sud)  exprime une volonté de définir et de distinguer les espaces de jeux de celui de l’école existante, et le désir d’activer la voie piétonne le long du cours d’eau afin de mettre en exergue la forme dynamique du projet.

rwanda-kimisagara-centre-espoir-par-le-football-2

Les collines abruptes, densément développées, s’élevant dans toutes les directions du site donnent facilement au toit un rôle de premier plan, à la fois comme une cinquième façade et l’identité de l’espace social de l’Espérance dans la communauté. La voie informelle sur les rives du canal relie le centre proposé avec des équipements publics existants et le quartier résidentiel dense. Cette route est d’une importance accrue pour la communauté environnante, car elle permet l’accès à une source d’eau pour la lessive et le bain, ainsi que la fourniture de l’espace public pour les livraisons informelles et une zone de formation des conducteurs de moto-taxis.

 

rwanda-kimisagara-centre-espoir-par-le-football-8

Les fonctions primaires de la construction  se retrouvent dans un simple bloc afin de réduire les coûts, tandis que le toit d’ombre généreux avec un auvent prolongé, regroupe les activités qui se chevauchent, définissant ainsi de nouveaux espaces extérieurs communs et délimitant des zones de jeux pour l’école, tout en activant les alentours pour les événements prévus et autres rencontres sociales. En plus d’abriter  des fonctions externes le toit exploite toutes les eaux de pluie.

Les deux saisons de pluie par an présentent la possibilité de recueillir une importante quantité d’eau sur le toit. Une fois capturée, l’eau provenant du toit est stockée et filtrée pour être utilisée comme eau potable. L’eau du terrain de football est utilisée pour les toilettes, la lessive et  l’irrigation.

Grâce à ce système low-tech, ils espèrent capter 2,6 millions de litres d’eau et démontrer ainsi une sécurité des  ressources en eau qui peut être facilement reproduite. Les conteneurs d’expédition en acier utilisés pour le transport du terrain de football et de ses accessoires de l’Europe, ont été réutilisés pour le stockage de l’eau à travers la construction d’un château d’eau qui est équipé de cellules solaires qui alimentent les pompes à eau.

rwanda-kimisagara-centre-espoir-par-le-football-7

Le terrain est éclairé par des lampes solaires à LED et fournira une excellente occasion de jouer dans la fraîcheur de la nuit. Cette approche vise à réduire les frais de services publics du centre Espérance et de fournir un niveau de sécurité des ressources de la communauté. L’ouverture des fenêtres a été considéré pour optimiser les vues depuis et vers le terrain, tout en préservant la vie privée en cas de besoin en plaçant des fenêtres hautes, qui à leur tour faciliteront la ventilation transversale naturelle des salles.

Les fenêtres profondes surélevées au nord et au sud aident également au refroidissement des espaces intérieurs. L’utilisation du béton a été minimisée pour réduire les coûts, nous avons opté pour la pierre locale et la brique et de terre comprimée, dans la mesure du possible.

rwanda-kimisagara-centre-espoir-par-le-football-11

Les finitions intérieures sont modestes mais robustes. La mise en place d’une nouvelle plantation d’arbres indigènes, permettra de restaurer le bord du cours d’eau. Cette plantation d’arbres autour du centre  fournira de l’ombre, la conservation des sols et de verdure dans un quartier urbain qui n’a pas le souci de la préservation de la nature.

Architectes : Architectural Field Office (Bureau du Domaine Architecture) et Architecture for Humanity (Architecture pour l’Humanité)

Localisation : Kimisagara, Kigali, Rwanda      Année : 2009 Superficie : 200 m2

Entrepreneurs : THREE CODE CONSTRUCTION – Leonard Omare, Edward Ngeera, Innocent Baguma.

Photos : Killian Doherty Avec la contribution de : Architecture for Humanity – Kevin Gannon, Seung Jin Ham, Rui Peng, Tiffany Lau, Axel Stelter, Luvuyo Mfungula

Consultants : Richard Ngendahayo (Eco Design), Francis Hillman (Phaesun), RDB (Rwandan Development Board), REMA (Rwandan Environmental Agency), Donna Rubinoff (One Stop Centre, Nyarugenge District) Lars Fischedick (Architecture workshop, Cape Town)

Architectes de renom: Doryne Ahimbisibwe, Simon Karimba and Emmanuel Odihambo of Lakes Consortium, Kigali, Rwanda

Traduction en Français Guy Cedric KONAN

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :