Home / Architecture  / Rwanda : Norman Foster projette un port de drones-cargos

Rwanda : Norman Foster projette un port de drones-cargos

Le premier « droneport », aéroport pour drones, du Rwanda sera opérationnel d’ici 2020. Le projet émane du cabinet d’architecture Foster  & Parteners à l’origine notamment de la « soucoupe volante » d’Apple. Lord Foster, l’architecte-star est le concepteur

Le premier « droneport », aéroport pour drones, du Rwanda sera opérationnel d’ici 2020. Le projet émane du cabinet d’architecture Foster  & Parteners à l’origine notamment de la « soucoupe volante » d’Apple. Lord Foster, l’architecte-star est le concepteur du plus grand aéroport du monde à Pékin.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-3

Le 15 septembre, au Rolex Learning Center à Lausanne, était présenté le projet Red Line monté en collaboration avec l’EPFL. Il s’agit de lancer la création à Kibuye au Rwanda du premier port de drones destiné à une nouvelle génération de drones de transport visant à apporter des fournitures médicales et autres biens essentiels.

Jonathan Ledgard,  qui dirige le centre de recherche Afrotech de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a lancé le projet Red Line pour donner naissance en Afrique à des lignes régulières de transports par drones de produits médicaux ou d’urgence. La Fondation Norman Foster et l’agence Foster + Partners collaborent financièrement et techniquement au développement du concept.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-2

Pour accueillir les drones de 3 m d’envergure et leur chargement de 10 kg, Foster + Partners a imaginé une station ultra intelligente, tournée vers l’offre de services à bas coûts, mais à très haute valeur ajoutée. Lors de la présentation du 15 septembre, on a découvert une sorte de croisement entre une station essence à énergie solaire et un grand marché africain, un laboratoire numérique, un centre médical et un bureau de poste.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-6

Le tout serait hébergé sous un hangar constitué de voutes de briques de terre crue et de bois qui pourraient être construites par les populations locales. La construction de trois ports de drones est envisagée à l’horizon 2020, avec une hypothèse de développements futurs jusqu’à une quarantaine d’implantations au Rwanda. Vers 2025, Afrotechn envisage le développement de la Blue Line avec l’ouverture de liaisons commerciales équipées de drones de 6 m d’envergure acceptant une charge de 100 kg.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-4

L’idée du droneport pilotée en partenariat avec l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la Norman Foster foundation, a pour objectif de faciliter l’arrivée de l’aide d’urgence -matériel médical, médicaments…- en Afrique et contribuer au développement du continent.
« Seulement un tiers des Africains vit à moins de 2 km d’une route praticable en toutes saisons. Il n’existe pas aujourd’hui d’autoroutes transcontinentales, presque pas de tunnels, et pas assez de ponts pour pouvoir atteindre des gens qui vivent dans des zones reculées », explique l’architecte britannique Lord Norman Foster au Telegraph.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-5

Deux types de drones conçus par l’EPFL et l’Impérial College de Londres d’ici 2016, seront utilisés pour apporter les ressources vitales (nourritures, sang…) au Rwanda. Certains modèles d’une longueur trois mètres auront une capacité de 10 kg  et les autres de six mètres pourront transporter des charges de 100 kg.

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-1

L’utilisation du drone est une alternative qui non seulement ne coûte « pas cher » mais surtout qui n’a pas de limites. En effet, l’appareil ne prend pas en compte les aspects géographiques -montagnes, lacs…- et peut aller jusqu’à plus de 100 kilomètres.

donkeys 3dderder [Converti]

Le cabinet Foster & Parteners étudie deux possibilités de services différents : une « ligne rouge », composée de petits drones qui transporteront les ressources médicales et les aides urgentes et ceux de la « ligne bleue » qui livreront l’équipement médical, électronique et ceux pour le commerce. Les bénéfices seront utilisés pour la « ligne rouge ».

rwanda-norman-foster-projette-un-port-de-drones-cargos-10

L’aéroport pour drone -le droneport- fera également office de centre de collecte. La population pourra se rendre sur place pour venir chercher de la nourriture, recevoir des soins médicaux… Il comprendra une clinique, un atelier de fabrication digitale, un bureau de poste et un salon de commerce en ligne. Si ce premier essai est une réussite, Lord Norman Foster -d’après lequel le drone va devenir le moyen le plus utilisé de la prochaine décennie- prévoit de créer quarante entreprises au Rwanda. Un projet de la même envergure est d’ailleurs déjà prévu en République démocratique du Congo.

Source images : Forter & Parteners

www.bilan.ch 18/09/2015

nicouer@yahoo.fr

<p>Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT