Home / Architecture  / Tradition et modernité dans la conception d’une école primaire et secondaire à Ganviéau BENIN par Miguel OLODO

Tradition et modernité dans la conception d’une école primaire et secondaire à Ganviéau BENIN par Miguel OLODO

[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’architecture traditionnelle est le témoignage de la diversité des cultures et des modes de vie. Elle est spécifique d’une communauté, d'une région, d’un pays. Conserver l'habitat et le patrimoine traditionnel existant est important, mais il

L’architecture traditionnelle est le témoignage de la diversité des cultures et des modes de vie. Elle est spécifique d’une communauté, d’une région, d’un pays. Conserver l’habitat et le patrimoine traditionnel existant est important, mais il est aussi primordial de pouvoir participer au développement et à l’épanouissement des populations qui s’y trouvent en créant de nouvelles infrastructures tout en s’inspirant des traits caractéristiques de cette architecture traditionnelle. Ce qui pourrait ainsi contribuer à la promotion culturelle et touristique du pays. Faisant face au problème de l’éducation et aux différentes difficultés que rencontre la population de Ganvié, il est proposé de concevoir un projet d’école en mixant l’architecture traditionnelle de Ganvié et les nouvelles méthodes modernes de conception des écoles. La tâche de l’architecte ici est de coordonner les caractéristiques fonctionnelles et techniques qui se rapportent au projet mais aussi d’assurer le niveau architectural et esthétique du bâtiment et de l’environnement qui sera adapté aux réalités de Ganvié. Une école bien conçue stimule le succès chez les élèves. L’objectif du projet est de créer un environnement éducatif qui permettrait le développement, la sécurité, la socialisation des enfants et qui serait dans le même temps un centre de rassemblement et de divertissement pour la population de Ganvié les soirs ou les jours de fête. Le site du projet est d’une superficie de 2 hectares et se trouve spécialement au Nord de Ganvié, écarté du centre, pour ainsi conserver la silhouette historique du village qui s’est formée sur des décennies. Le projet se propose aussi comme une extension de l’ancienne école qui d’ailleurs se trouve à proximité et permet un futur développement de nouveaux quartiers résidentiels autour. Cette nouvelle croissance devra être une alternative au centre historique. Soucieuse de l’écoconception et aussi des enjeux du réchauffement climatique, la conception architecturale de l’école est basée sur les principes suivant :

– Principe du développement durable. C’est une approche de conception des bâtiments qui utilise l’architecture des bâtiments pour réduire la consommation énergétique et optimiser le confort thermique

– Utilisation adéquate du site et du paysage. Le bâtiment de l’école est situé de manière à être vu de la grande voie lacustre principale. Le projet propose une tour à quatre niveaux au centre de l’école, qui donnera une vue imprenable sur tout le village, une fois au sommet.

– Principe de ventilation naturelle. Pour des conditions climatiques chaudes, cela permet de fournir l’aération et la ventilation naturelle dans les salles de classe sans l’utilisation des systèmes mécaniques de climatisation.

– Ecologie. Utilisation des matériaux locaux (bois, bambou).

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser un commentaire