Home / URBANISME  / INTERVIEWS  / UN ARCHITECTE AU SERVICE DE LA PAIX AVEC LES NATIONS-UNIES…Djosse HOUENOU Leobard

UN ARCHITECTE AU SERVICE DE LA PAIX AVEC LES NATIONS-UNIES…Djosse HOUENOU Leobard

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale pour la Justice Sociale, le 20 Fevrier 2014,  nous avons le plaisir de vous presenter le parcours de Monsieur Djosse HOUENOU Leobard, architecte D.P.L.G. au service

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale pour la Justice Sociale, le 20 Fevrier 2014,  nous avons le plaisir de vous presenter le parcours de Monsieur Djosse HOUENOU Leobard, architecte D.P.L.G. au service de la paix avec les nations-unies depuis novembre 2005.

Monsieur Houenou, nous vous savons architecte de formation. Quel est donc votre fonction au sein des nations-unies ?

J’ai les fonctions de site planner, camp manager, ingénieur civil et enfin architecte. Cela veut dire que ce n’est pas l’Architecte en tant que tel mais plus…un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-10.png-1

Cumuler autant de fonctions implique quels types de missions de terrain ?

Mes attributions sont entre autres : la construction des dortoirs, des toilettes et de toutes sortes de salles polyvalentes pour les soldats de la paix. Je m’occupe aussi de la maintenance des pistes d’atterrissage, de la réhabilitation des routes, des bâtiments, etc.
La vision est très large et au-delà des frontières de l’écologie.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-8

Pouvez-vous nous faire le récit de votre parcours et missions au sein de l’ONU ?

De novembre 2005 à juin 2006, j’ai  servi en République  du Tchad comme “site planner” auprès du Haut-Commissariat des nations-unies pour les refugiés (UNHCR). Avec pour base la ville d’Abèche,  j’étais chargé de la construction d’abris, d’écoles et de centres de santé pour des dizaines de milliers de réfugiés soudanais forcés à l’exil par le conflit du Darfour et répartis dans une douzaine de camps installés le long de la frontière tchado-soudanaise.
Cette mission a pris fin avec la resurgence des combats entre factions tchadiennes pour la conquête du pouvoir à Ndjamena.
Je suis rentré au Benin pour des raisons de sécurité où je suis resté de juillet 2006 à novembre 2006.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-11

Dans ces situations-là, lorsque les missions sont interrompues, comment occupez-vous votre temps ?

Je n’ai pas eu de difficulté car j’avais mon cabinet Design 7 à Porto Novo au Bénin qui n’avait pas fermé. J’ai mis le temps à profit pour les études, conceptions et  le début des réalisations  architecturales des monuments culturels Kpaklyaou et Abessan à Porto-Novo pour le compte de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Benin (CCIB).
Voir les réalisations 

L’architecture reste donc toujours au centre de toutes vos activités.Que s’est-il passé par la suite ?

En décembre 2006, les Nations-unies m’ont fait à nouveau appel pour servir en République Démocratique du Congo en tant qu’ingénieur civil, architecte et gestionnaire des camps ouverts pour le cantonnement des soldats de la paix…
Ce nouveau challenge se déclinera  a travers  l’immensité de la République Démocratique du Congo, de Kinshasa à  Kamina (Décembre 2006-Janvier 2008), Kalemie (Février 2008-Juillet 2011), Uvira-Bujumbura au Burundi (Aout 2011-Decembre 2012) et enfin Bunia-Aru-Mahagi).

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-2

Quelles étaient précisément vos responsabilités et tâches dans ces différents lieux ?

Dans cette nouvelle mission, les taches et responsabilités ont été les suivantes :

– La gestion des projets de constructions avec une attention particulière portée a la construction des bâtiments neufs, la rehabilitation de bâtiments anciens, des aéroports, l’utilisation de structures préfabriquées, la rénovation des pistes d’atterrissages, des routes et ponts sans oublier les systèmes d’assainissements et d’approvisionnement en eau potable y compris le contrôle de la qualité des projets à l’aide de programmes informatiques appropriés.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-19– Le développement des données techniques en ce qui concerne les matériaux de construction, leurs dimensions, les quantités et les coûts incorporés dans les spécifications formelles.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-15

– Les estimations des coûts des réhabilitations des bâtiments endommagés et la determination de la faisabilité des réparations ou reconstructions.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-14

– L’analyse des projets proposés pour assurer la faisabilité technique et la fourniture de directives pouvant assurer l’atteinte des objectifs dans la limite des enveloppes financières.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-20

– Les travaux de design, de mise au point des plans pour toutes les unités de la section “Ingénierie”, la préparation des coûts de projets et la bonne gestion des matériaux et des ressources en accord avec les règles et usages des Nations-Unies.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-13

– La préparation de tous les documents techniques architecturaux nécessaires aux opérations.

– La préparation des éléments entrant dans les montages de prévisions budgétaires et les rapports sur les performances des travailleurs.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-3

– La gestion effective des bâtiments et camps de la MONUSCO en ce qui concerne les travaux de maintenance.

– La supervision et la formation continue du personnel local et des travailleurs journaliers.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-12

– La gestion des camps de transit et des maisons d’hôtes (Guest houses).

– La prise en charge des opérations de déménagement des bureaux.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-21

–  La coordination avec les “sapeurs pompiers” pour que des dispositions soient  prises pour lutter efficacement contre le feu en cas d’incendie dans les installations de la MONUSCO.

– Le suivi des projets à travers des fréquentes visites sur les differents sites de la MONUSCO pour s’assurer de la qualité des opérations de nettoyage, de collecte, d’enlèvement et de traitement des déchets solides et liquides.

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-9

– La préparation des contrats pour les entreprises de sous-traitance qui coopèrent avec la MONUSCO

un-architecte-au-service-de-la-paix-avec-les-nations-unies-djosse-houenou-leobard-18

En cette journée, que pouvez-vous nous dire sur la notion de Justice sociale ?

La motivation personnelle de renforcement de la Paix est la première condition nécessaire pour travailler à la Justice Sociale.
La justice sociale est une construction morale et politique qui vise à l’égalité des droits et la solidarité collective. C’est essentiellement une projection vers une société plus juste, en admettant qu’il y existe toujours des injustices. Les actions ayant pour objectif la justice sociale visent à donner à chacun les mêmes chances de réussite tout au long de sa vie, on parle alors parfois d’ « égalité des chances ». Les corrections nécessaires peuvent être sociales, financières ou culturelles. La justice sociale est fondée sur l’égalité des droits pour tous les peuples et la possibilité pour tous les êtres humains sans discrimination de bénéficier du progrès économique et social partout dans le monde. Le 26 novembre 2007, l’Assemblée générale a déclaré que la Journée mondiale de la justice sociale serait célébrée chaque année, le 20 février.

Que retenez-vous de ces premières missions ?

Je retiens des années très riches d’expériences dans un environnement multiculturel ou le respect pour la diversité  est loin d’être vide de sens.

Je saisis cette heureuse occasion pour remercier et rendre hommage à tous les ouvriers, tous les collaborateurs et tous les superviseurs dont les efforts soutenus ont rendu possible de très nombreux succès face aux défis majeurs sur les chantiers de la Paix et de la Justice Sociale  en République Démocratique du Congo.

Comme à tous nos invités, quel sera votre message à la jeunesse africaine et sa diaspora dans le monde ?  Je lance un message de paix et d’espoir à la jeunesse en insistant sur le fait que rien de durable ne se construit dans la facilité.Le travail acharné est la seule source de création de richesses.Nous avons un continent qui est grand, riche et beau…toutes nos énergies doivent être consacrées à la construction d’une nation africaine authentique capable de relever les nombreux défis qui nous assaillent.Grace a Dieu nous vaincrons!!!

Votre mot de fin ?

 Je suis heureux que vous m’ayez donné l’occasion de présenter plus concrètement le type de missions que peut exercer un architecte au sein d’une organisation internationale telle que l’ONU. Aussi en cette journée symbolique, j’aimerais que tous les architectes africains sachent qu’ils peuvent aider dans tous les domaines, j’en suis la preuve vivante.

 

nicouer@yahoo.fr

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.

Review overview
NO COMMENTS

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :