cotedivoire-abidjan-transport-fluvial-la-concurrence-ouverte-deux-nouvelles-compagnies-annoncees-1

COTE D’IVOIRE.Abidjan transport fluvial,la concurrence ouverte deux nouvelles compagnies annoncées.

Deux nouvelles compagnies de transport fluvial devraient bientôt s’installer à Abidjan pour concurrencer la Société de Transport Abidjanais (SOTRA), qui détient le monopole dans la capitale économique, quatre mois après l’annonce du gouvernement ivoirien de libéraliser ce secteur.

Selon le ministre ivoirien Gaoussou Touré, cette mesure devrait “mettre un terme à l’exclusivité de la Sotra concernant l’exploitation de la lagune“, avec l’arrivée des entreprises privées “pour qu’il y ait de nombreuses gares de bateaux“.

“Tous ces éléments vont participer à l’amélioration de la circulation à Abidjan“, a dit M. Gaoussou, sans dévoiler les noms des sociétés, futures concurrentes de la Sotra, et leur date d’installation dans le district.

Dans la capitale économique, le transport fluvial sur la lagune Ébrié est effectué depuis 1980, date d’ouverture de la première gare du Plateau (centre des affaires d’Abidjan).

La Sotra détient le monopole du transport lagunaire avec 70% du marché, 20 bateaux bus et quatre gares fluviales notamment au Plateau, à Treichville (sud Abidjan), Abobo-Doumé (nord) et à Cocody-Blokaus (est).

Le transport est compris entre 100 et 200 FCFA et permet de désengorger les routes, réduire les problèmes des embouteillages.

À côté de la compagnie officielle de transport, un marché du transport fluvial privé s’est aussi développé avec l’apparition de pinasses privées (bateaux artisanaux), une cinquantaine, qui transporte chacune entre 100 et 130 personnes sur des trajets plus variés.

En 2013, la Sotra a consenti un investissement de 31 milliards pour l’acquisition de 500 autobus, la réhabilitation des gares et centres de bus et le renforcement des capacités de son industrie.

Fin septembre 2013, le gouvernement a annoncé la libéralisation du transport fluvial et la restructuration de la Société des Transports Abidjanais, secouée par des pertes économiques enregistrées ces dix dernières années.

Cette restructuration qui se fait par une opération de compensation des dettes et créances entre l’Etat et le leader du transport fluvial va permettre de rétablir des fonds propres de la société à hauteur de 3,3 milliards FCFA.

La Sotra est considérée comme étant la première société de transport urbain en Afrique de l’ouest.

Jack Djossou d’Abidjan pour archicaine.org

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire