Home / ETUDIANTS  / CONCOURS  / Concours ARCHIGENIEUR édition 2015. Premier prix <> dialogue entre urbains et la nature

Concours ARCHIGENIEUR édition 2015. Premier prix << vert-erbre >> dialogue entre urbains et la nature

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Des étudiantes de l'Ecole Africaine des Métiers de l'Architecture et de l'Urbanisme (EAMAU) de Lomé au Togo, ont récemment été lauréates du premier prix au concours international d’architecture et d’urbanisme ARCHIGENIEUR édition 2015 dont le

Des étudiantes de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) de Lomé au Togo, ont récemment été lauréates du premier prix au concours international d’architecture et d’urbanisme ARCHIGENIEUR édition 2015 dont le thème est : « Concevoir ou réhabiliter un espace public en milieu urbain en Afrique ». Le projet vainqueur intitulé « VERT-ERBRE » a été développé dans le 5e arrondissement de la commune de Lomé, plus précisément au quartier Tokoin Gbadago.

LOUMON KOKOE Lisette Vanessa Master 2 Architecture, MAKOUGOUM MBA Raissa Master 2 Urbanisme, et DJOUMESSI MEGNIGOUM Phalone Master 2 Architecture à l’EAMAU.

Projet original de par sa structure audacieuse et ses composantes, il vise à répondre au déficit en termes de lieu convivial et d’épanouissement social dans la ville. L’objectif est également de renouer la ville (urbain) avec les friches qui la dénature (nature): créer un dialogue entre ces deux éléments.

De manière pratique, le projet développé a pour but de donner vie aux activités du quartier Tokoin Gbadago par la création d’un espace public qui s’adapte parfaitement aux habitudes des populations. Le défi dans cette proposition était celui de la rentabilité du projet car celle-ci est à la base du mode de gestion et de l’entretien. La solution proposée est celle de rendre notre projet fonctionnel de jour comme de nuit tout en assurant la sécurité des populations.

Les équipements tels que le terrain de jeu, le parc et les «carrés vert » utilisés pour l’épanouissement physique (footing, football skateboard, rollers, etc.) et la détente sont des activités de jour. En soirée, nous avons voulu mettre en avant et améliorer cette habitude qu’ont les populations de visionner des films dans les rues ; d’où la proposition d’un cinéma plein air. Cet espace vient également pallier au déficit d’équipement dédié au cinéma dans la ville. L’espace commercial vient quant à lui mettre en corrélation les activités de jour et de nuit.

Le projet architectural quant à lui est centré sur la conception de l’espace de commerce, qui est ici inspiré d’une vertèbre. C‘est un ensemble constitué d’une coque faite en panneaux et assemblés par du bambou. Il répond à une démarche bioclimatique où nous avons favorisé une ventilation et un éclairage naturel dans le projet. Tout d’abord par l’éclairage du site qui est assuré par des lampadaires solaires et ensuite cette coque en panneaux de tige de “cocos nucifera” (cocotier) assemblés de manière décalée.

Ce décalage ainsi que l’orientation Est-Ouest du bâtiment permet de maximiser les effets du vent, crée ainsi une ventilation naturelle. Ceux-ci créent cette sensation de porosité car elle est très légère et laisse passer la lumière naturelle. Le confort thermique dans les box intérieur est assuré par les briques de terre avec des ouvertures (persienne en bois). Ainsi grâce au principe de porosité, le projet «VERT-EBRE» tout comme le corps humain « respire». (Image démarche bioclimatique)

L’origine du titre vient de l’ossature principale de l’élément architectural de forme longitudinale inspiré de la forme et de la fonction d‘une partie bien particulière du corps humain: les vertèbres. C’est l’ouvrage à caractère économique sur lequel viennent se greffer les autres espaces du projet à savoir : le cinéma plein air, les espaces verts «carré vert» et le terrain de football. (Image du principe de fonctionnement)

De manière brève, le projet se résume à :

VERT pour désigner la nature et  EBRE pour Echange, Brassage, Rentabilité, et Epanouissement.

Sont les qualificatifs qui définissent le mieux le projet d’où le titre «VERT-EBRE».

Mise en ligne par Archicaine/Equipe TOGO

faridageraldo24@gmail.com

<p>Architecte-urbaniste diplômée de l’EAMAU (Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme à Lomé au TOGO). Depuis peu intégrée dans l’Ordre National des Architectes du Togo.<br /> Elle a une vie associative très épanouie, ce qui lui a valu de défendre les valeurs de son métier à travers son implication en tant que responsable de l’équipe Webmagazine Archicaine au Togo.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT