Home / Architecture  / Interview : Gaylor LASA ZINGUI Architecte DPLG,partenaire Kitoko Studio

Interview : Gaylor LASA ZINGUI Architecte DPLG,partenaire Kitoko Studio

Le métier d’architecte exige pluridisciplinarité et interconnexion. L’architecte doit être capable d’innover dans sa pratique architecturale en lien avec les changements économiques,culturels et les exigences environnementales. Ce que Kitoko studio réussit à faire à travers

Le métier d’architecte exige pluridisciplinarité et interconnexion. L’architecte doit être capable d’innover dans sa pratique architecturale en lien avec les changements économiques,culturels et les exigences environnementales. Ce que Kitoko studio réussit à faire à travers les nombreux projets de l’agence en Afrique, en France et en Chine. Dans sa dynamique de donner la parole aux acteurs des métiers de l’architecture et de la ville,www.archicaine.org s’intéresse à Gaylor LASA ZINGUI  Architecte DPLG, Partenaire chez Kitoko Studio. Son nom ne vous dit rien ? c’est l’associé de l’agence maître d’œuvre du projet de la chambre de 8 m² à Paris. http://archicaine.org/renovation-dune-chambre-de-bonne-de-8m2-agreable-et-moderne-en-plein-paris-par-studio-kitoko/.

Bonjour, monsieur  Gaylor LASA ZINGUI. 

Pouvez-vous nous dire en quelques mots qui vous êtes ?

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (15)

Gaylor LASA ZINGUI, je suis née à Kinshasa en République Démocratique du Congo (ex-Zaire). Je suis âgé de 33 ans. J’ai effectué mes études à l’école d’architecture de la ville et des territoires de Marne la Vallée en premier cycle puis à l’école d’architecture de La Villette dont je suis diplômé depuis 2007. Co-fondateurs de KITOKO Studio

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (19)

Sale house à Shanghai

 

 « KITOKO » que signifie ce nom et pourquoi son choix ? Vous êtes bien évidemment l’un des fondateurs de la structure, parlez-nous un peu de l’historique de sa création.

Mon associée (Morgane GUIMBAULT) et moi-même avons fondé Kitoko Studio en 2010 à Shanghai, après avoir travaillé à Paris, à Londres puis en Chine. Kitoko signifie « beau » en lingala, la langue officielle du Congo. Littéralement nous sommes le studio du beau. Nous avions envie de liberté et d’aborder les projets selon notre propre approche. La Chine qui est en plein développement représentait pour nous un cadre idéal pour expérimenter notre approche du projet. Nous avons débuté sans même avoir de commande ce qui est un peu risqué, mais la chance ou le hasard ont fait qu’on a été contacté pour la conception d’un projet mixte (parc, espace commerciale et parking enterré) au cœur de Shanghai. (D’ailleurs la construction du projet est presque terminé après plusieurs années de chantier). C’est vraiment comme ça qu’on a réellement débuté. Apres 5 ans d’activité en Chine nous avons décidé de revenir en France et d’y établir notre agence actuelle.

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (12)Equipement culturel communautaire à Chong ming Island

Avec ce parcours, d’abord la France pour vos études, l’Angleterre, et la chine quelle définition personnelle donnez-vous du mot ‘’ARCHITECTURE’’ ?

Question difficile : L’architecture c’est l’art de concevoir un cadre de vie qui est en adéquation avec nos modes de vie en trouvant des solutions  durables. Pour nous, c’est donner du sens à la vie et à notre contexte quotidien. Mais l’architecture doit également donner du plaisir aux utilisateurs car elle est omniprésente dans notre vie.

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (1)

@Studio Kitoko bureau à Deauville

Vous êtes maître d’œuvre  d’un appartement  de 8 m² de superficie à Paris, qui a fait un grand tour du monde grâce à internet. Quelques mots sur ce projet ?

Studio Kitoko.

Studio Kitoko appartement de 8m2 à Paris.

En fait, on rénovait un appartement haussmannien de 150m2 et au cours du chantier les propriétaires nous ont également proposé de rénover l’une des chambres de bonne qu’ils possédaient au dernier niveau. Ils nous ont soumis un programme assez simple mais complexe au vu de la dimension de la chambre. Et on a un gros défaut à l’agence : à l’image des jeunes enfants nous aimons penser que tout est possible…si on trouve les bonnes solutions. Et là en l’occurrence le programme du projet après avoir accepté la commande, nous a paru impossible à caser mais nous avons tout de même tenté. Et le résultat est celui que vous connaissez.

 

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (18)

Parc, espace commercial et parkings à shanghai

Votre agence intervient sur une diversité de projet en architecture et en urbanisme. Avec vos expériences à l’international, quel regard portez-vous sur le secteur de l’architecture et de l’urbanisme en Afrique et dans votre pays d’origine le Congo?

Mon associée et moi-même avons eu la chance de travailler dans différents pays, sur des programmes de type et d’échelles complètement différents. Nous sommes riches de ces différentes expériences.  Concernant le Congo, à vrai dire je suis originaire de Kinshasa mais je connais très peu ce pays, j’ai passé une grande partie de ma vie en France, en Angleterre puis en Chine.  Je suis un nomade urbain. A propose de l’Afrique, on sent à présent que les regards se tournent vers ce continent grâce à ces richesses minières, son fort potentiel pour le développement économique, mais également de plus en plus pour la culture africaine et ses talents, qui sont mis en avant (d’ailleurs l’exposition en ce moment  « Beauté Congo » à la fondation Cartier à Paris est un succès). Il faut préciser aussi que certains architectes africains commencent à avoir une visibilité à l’internationale et interviennent de plus en plus en dehors de leurs frontières. C’est une bonne chose. Par exemple, j’aime beaucoup l’architecture de Francis Kéré avec ces grandes toitures protectrices et le travail de l’agence nigérianne  NLE du nigérian Kunle Adeyemi notamment son projet d’école flottante. Ces architectes sont des modèles pour les nouvelles générations d’architectes africains.

Quelques mots sur vos projets au Congo ? La particularité de la maîtrise d’œuvre sur place ?

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (16)

Nous avons récemment reçu la commande d’une maison privée à Brazzaville ( Congo Brazzaville). La plus grande difficulté a été  la  conception d’une architecture qui prend sens dans son contexte… sans y a voir été.  Et surtout il faut réussir à concevoir des projets facilement réalisables par les entreprises locales qui ne possèdent pas forcément les techniques de mise en œuvre que nous connaissons en Europe. Il faut réussir à transmettre son projet aux entreprises tout en essayant de trouver des solutions constructives faciles à mettre en œuvre… le tout en étant à des milliers de kilomètres du chantier. Bien souvent les entreprises sont très débrouillardes et parfois elles vous apportent des solutions qu’on ne penserait pas. 

interview-gaylor-lasa-zingui-architecte dplg-partenaire kitoko studio (17)

Votre avis à propos des enjeux sur lesquels doivent se concentrer les jeunes architectes africains aujourd’hui et dans les années à venir ?

La difficulté est tout d’abord de former des architectes compétents, capable de comprendre les problématiques de leurs territoires car les enjeux sont différents d’un pays à un autre. Mais globalement la chance qu’auront les architectes africains, c’est que tout est à faire, tout est possible, il y a donc énormément d’opportunités à venir. Dans les années qui viennent, l’Afrique sera un grand laboratoire urbain et architectural. Ce sera l’occasion de redonner une nouvelle identité à ce beau continent.

 

Que pensez-vous de l’initiative du webmagazine www.archicaine.org sur  l’actualité de l’architecture et l’urbanisme en l’Afrique ?  

Plus on parlera de l’Afrique, de ces territoires, de son économie, de ses populations et de son architecture, plus on de-stigmatisera l’image de ce continent. L’Afrique a une vraie place à saisir sur l’échiquier mondial.

L’équipe d’archicaine.org vous remercie pour votre disponibilité.

Dieudonné D. YAKPE

Etudiant en Master Gestion urbaine EAMAU

Rédacteur www.archicaine .org

 

nicouer@yahoo.fr

<p>Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, Consultant en Innovation, Steve est le fondateur et directeur de publication du webmagaine archicaine.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT