Home / Architecture  / AFRIQUE ARCHITECTES  / Interview : IBRAHIM KANATE Architecte-Urbaniste,Côte d’ivoire

Interview : IBRAHIM KANATE Architecte-Urbaniste,Côte d’ivoire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]L'accès à la commande pour les jeunes est difficile alors qu' il ne manque pourtant pas de boulot dans les villes africaines. Les jeunes architectes se retrouvent souvent en difficulté. Archicaine souhaite mettre en lumière les

L’accès à la commande pour les jeunes est difficile alors qu’ il ne manque pourtant pas de boulot dans les villes africaines. Les jeunes architectes se retrouvent souvent en difficulté. Archicaine souhaite mettre en lumière les jeunes architectes qui exercent en Afrique par une série d’interviews .

Jeune Architecte diplômé de l’EAMAU, Ibrahim Kanaté fait partie de la nouvelle génération d’architectes ivoiriens qui commencent  à émerger. Dans un bref entretien accordé à Jeune Afrique Magazine en 2014, il donnait un aperçu de sa vision de l’architecture et des réalités urbaines des villes africaines. Nous allons découvrir le travail et la personnalité de ce jeune architecte ivoirien.

Qui est Ibrahim Kanaté et quel est son parcours ?

Né le 08 janvier 1987 à Grand Bassam. De père inspecteur de l’enseignement primaire et de mère éducatrice de lycée, j’ai grandi avec ma mère et mes 3 frères à Grand Bassam dans un cadre familial convivial et très protecteur. Ma mère de par son métier exigeait de nous : discipline, respect et performance scolaire .Mes frères et moi n’avons jamais manqué du nécessaire. J’ai fait mon école primaire à l’IRMA de Grand Bassam, j’ai obtenu le BEPC au lycée Moderne de Grand Bassam puis le BAC au Lycée scientifique de Yamoussoukro en 2004, la même année j’ai été admis au concours d’entrée à l’École Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme  d’où je suis sorti en 2010 comme Architecte-Urbaniste.

Pourquoi avoir choisi l’architecture pour métier ?

Après le BAC, je voulais effectuer une formation afin de travailler dans le bâtiment sans exactement savoir quel corps de métiers intégré. J’étais admis à deux concours : l’un me permettait d’intégrer la polytechnique et peut être plus tard une école d’ingénieur, l’autre me permettait d’intégrer directement l’école inter-Etats d’architecture et d’urbanisme EAMAU de LOME et sortir avec la double casquette Architecte urbaniste. Mon choix était vite fait d’autant plus que dans la hiérarchie de la mise en œuvre d’un projet l’architecte est le chef d’orchestre. Je me suis dit, « pourquoi suivre quand tu peux mener ».

Quel est votre on plus grand projet d’architecture réalisé depuis le début de votre carrière ?

Le plus grand pour moi est le plus utile et non le plus couteux ou celui avec le plus grand nombre de surfaces utiles. En ce sens il s’agit d’une villa entièrement conçue pour une personne à mobilité réduite. C’est avec ce projet que je me suis vraiment senti utile.

Penthouse (c) Kanate Ibrahim

Quel a été la plus grande difficulté rencontrée ?

L’adaptation des normes des abaques qui sont générales à nos habitudes quotidiennes ivoiriennes qui, elles sont spéciales.

Comment définissez-vous l’architecture en quelques mots, et quel est le concept architectural ou l’architecte qui vous a le plus inspiré ?

Je paraphrase le Corbusier ” L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière.” Je rejette énergiquement les choses inutilement complexes, je bannis l’architecture de spectacle. Je prône pour une architecture cohérente qui se lit aisément, dans un contexte de pays en voie de développement, je mets l’accent sur la durée de vie du bâtiment, en minimisant aussi les couts de maintenance.

Penthouse (c) Kanate Ibrahim

Pour vous, quel est le plus grand défi des villes africaines de demain ?

La planification des services urbains et la gestion de la poussée et des contraintes démographiques.

Penthouse (c) Kanate Ibrahim

DrafT Acrhitects en quelques chiffres ?

2 ans d’existence

7 collaborateurs allant du personnel technique à l’administratif.

40 projets conçus par an en moyenne dont une quinzaine exécutée (résidentiel, bureautique, commercial)

Penthouse (c) Kanate Ibrahim

Un regard sur la ville d’Abidjan et son évolution actuelle ?

Beaucoup d’anarchie mais rien n’est encore perdu.

Immeuble d’appartements (c) Kanate Ibrahim

Un mot de fin ?

Ma plus grande satisfaction dans ce métier c’est de se sentir utile au monde. Un inconnu vient te voir dans ton cabinet, te confie son projet, son rêve, son argent et surtout sa confiance, afin que tu l’aides à réaliser ce rêve. Il n’y a rien de plus gratifiant que de lire la satisfaction dans les yeux du client lorsque tu lui remets les clés son projet. Il s’agit parfois pour des gens des projets qu’ils ont nourri toute leur vie.

 

 

Immeuble d’appartements (c) Kanate Ibrahim

Projet d’hôtel 5 étoiles (c) Kanate Ibrahim

Projet d’hôtel 5 étoiles (c) Kanate Ibrahim

guy.cedric.konan@gmail.com

Gestionnaire Urbain / DIE-GU est diplômé de l'Ecole Africaine d'Architecture et d'Urbanisme de Lomé au Togo. Il est présentement Chef d'Agence Côte d'Ivoire chez KODJI Agency, mais aussi et surtout Rédacteur en chef bénévole chez Archicaine Webmagazine depuis 2013. Simple et dynamique, ce jeune ivoirien est passionné d'entrepreneuriat et de sport automobile.

Review overview
1 COMMENT
  • Rachel YOUANT KOFFI 21 février 2018

    Très bel Interview ! Félicitations IBK

Laisser un commentaire